La Presse en Parle (L'Indicateur des Flandres)

Bienvenue cherche toujours des parrains

mercredi 25.07.2012, 14:00

Lola et l'homme en blanc Lola et l'homme en blanc

 

L'association Bienvenue, fondée en Lorraine en 1998, a déménagé son siège

en 2000 à Outtersteene, mais ses missions restent les mêmes.

Dimanche dernier (15 juillet 2012), elle tenait son assemblée générale, l'occasion de présenter ses actions.
Beaucoup de chemin a été parcouru depuis les débuts de l'association Bienvenue. Elle soutient un orphelinat de Ambatolampy à Madagascar, qui accueille les orphelins de la police malgache. L'aide apportée par Bienvenue permet de donner des conditions de vie décentes à des enfants frappés par les malheurs de la vie, mais surtout une éducation. Bienvenue attache beaucoup d'importance à la scolarisation des enfants. Son président, Marc Blanckaert, lui-même enseignant, connaît l'importance d'apprendre.

Bientôt sept écoles
de brousse

Et pour apporter le savoir dans des endroits isolés, l'association Bienvenue a entrepris de construire des écoles de brousse pour les plus jeunes enfants.
L'association a inauguré en avril 2011 sa sixième école. « Nous avons fait le tour de la commune qui est très étendue pour créer des écoles de proximité dans les secteurs où il n'y en avait pas », se réjouit Marc Blanckaert alors qu'une septième école est en cours de construction.
Une école de brousse, c'est un bâtiment de plein pied qui comprend deux salles, une salle de classe et une salle commune. Deux cent soixante-sept enfants de maternelle y sont accueillis. « Nous voulons leur donner l'habitude d'aller à l'école, car les plus grands doivent s'éloigner de leur maison pour suivre des cours », souligne le président de Bienvenue. C'est également l'association qui recrute et paie les enseignants de ces écoles de brousse.

Les parrains, un soutien essentiel
Chaque année, l'association fait appel à des parrains pour suivre les enfants de l'orphelinat et ceux qui poursuivent leurs études. Actuellement, cinquante-neuf orphelins et vingt-quatre élèves en études supérieures sont parrainés. Parmi les nombreux élèves suivis, certains aspirent à travailler dans la gestion, l'informatique, la communication, l'écotourisme, le droit, la coiffure, la police ou encore la mécanique. Les études étant payantes à Madagascar, Bienvenue offre la possibilité à des familles pauvres d'avoir accès à l'enseignement. « Six nouveaux enfants sont arrivés cette année à l'orphelinat. Nous devons trouver de nouveaux parrains », indique Marc Blanckaert. Être parrain, c'est s'engager à verser 20 euros par mois. Cela permet de financer sa scolarité et son suivi médical. « L'association s'engage à fournir aux parrains des nouvelles des enfants, leurs résultats scolaires, leur comportement, mais cela ne tient qu'aux parrains d'entretenir des échanges ou non avec les enfants », souligne Marc Blanckaert.
Une fois tous les deux ans, le président fait un déplacement à Madagascar pour assurer le suivi des projets. Le reste du temps, les échanges se font par mail et un mandataire agit pour le compte de l'association sur place.
L'association compte deux cents adhérents, dont une centaine de parrains, essentiellement domiciliés dans le Nord/Pas-de-Calais. Bienvenue finance ses actions grâce aux parrainages, aux dons de particuliers mais aussi en organisant des événements ou lorsque d'autres associations décident de lui venir en aide. A titre d'exemple, les bénéfices de la ronde des motards des Villages patrimoine organisée il y a peu au départ de Bailleul ont été reversés à Bienvenue. Prochainement, l'association récoltera les bénéfices du spectacle de la compagnie Chattertone (lire ci-contre). L'association reçoit aussi des financements publics lorsque des jeunes décident de partir en mission à Madagascar, comme ce sera le cas en 2013.

Audrey Rohrbach-Minette



20/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 239 autres membres